• Apprendre le japonais

    Section débutant

Cours de japonais : leçon 3

Texte d’étude

わたしえいがみます watashi wa eiga o mimasu

Je regarde un film

かのじょたなかくんりんごたべます kanojo wa Tanaka-kun no ringo o tabemasu

Elle mange la pomme de Tanaka

さいかわちゃんおんがくききますか Saikawa-chan wa ongaku o kikimasu ka

Saikawa écoute de la musique ? / Est-ce que Saikawa écoute de la musique ?

まつもとせんせいやまださんよびます Matsumoto-sensei wa Yamada-san o yobimasu

Le professeur Matsumoto appelle Mr/Mme Yamada

Vocabulaire

えいが eiga = film
りんご ringo = pomme
おんがく ongaku = musique

¹ みます → みる mimasu → miru = voir / regarder
¹ たべます → たべる tabemasu → taberu = manger
ききます → きく kikimasu → kiku = écouter
よびます → よぶ yobimasu → yobu = appeller

Cours

La particule fonctionnelle を

La particule fonctionnelle sert à désigner le COD (complément d’objet direct) de la phrase.

わたしはえいがみます watashi wa eiga o mimasu

Ici nous voyons que la particule donne la fonction de COD à えいが

Autre exemple :

まつもとせんせいやまださんよびます Matsumoto-sensei wa Yamada-san o yobimasu

Note

Comme nous l’avons vu sur la fiche d’apprentissage des hiragana, exceptionnellement le kana を ne se prononce pas “wo” mais “o” lorsqu’il s’agit de la particule fonctionnelle. Voir la fiche des hiragana

Introduction aux verbes

En japonais, il n’existe que deux temps : l’atemporel et le passé. Par ailleurs, les conjugaisons ne se font ni en genre, ni en nombre, ce qui veut dire que quelle que soit la personne utilisée (je, tu, il/elle, nous, vous, ils/elles) la terminaison reste la même !

わたしたべます watashi wa tabemasu

Je mange

あなたたべます anata wa tabemasu

Tu manges

かれたべます kare wa tabemasu

Il mange

わたしたちたべます watashitachi wa tabemasu

Nous mangeons
etc…

Néanmoins, il faut savoir que les verbes japonais sont classifiés en deux groupes : les ichidan et les godan (parfois appelés yodan), et selon leur appartenance à un groupe ou l’autre, leur conjugaison sera différente. Un verbe ichidan ne se conjuguera pas de la même manière qu’un verbe godan.

Voyons comment les différencier :

Tout d’abord, il nous faut prendre le verbe sous sa forme dite de l'”inaccompli” qui est l’équivalent en quelque sorte de l’infinitif (bien que l’infinitif n’existe pas en japonais). Puis il suffit de regarder sa terminaison phonétique. S’il se termine par “eru” ou “iru”, alors il est très probable que se soit un verbe ichidan. En revanche, s’il ne se termine pas par “eru” ou “iru”, alors c’est forcément un verbe godan. Exemples :

たべる taberu

Nous voyons que たべる se termine par la phonétique “eru”, il est donc ichidan

きく kiku

きく ne se termine ni par “eru”, ni par “iru”, il est donc godan

En dehors de la classifications des ichidan et des godan, la langue japonaise compte deux verbes irréguliers qu’il convient d’apprendre :

Faire : する suru
Venir : くる kuru

Notes

  • La plupart du temps, un verbe se terminant par la phonétique “eru” ou “iru” est un verbe ichidan, mais pas toujours ! Il peut arriver que certains soient godan. C’est pourquoi nous signalons dans nos fiches de vocabulaire chaque verbe ichidan par un petit “¹” pour que l’apprenant sache s’il s’agit bien d’un verbe ichidan ou non, à lui ensuite de l’apprendre et de le retenir.
  • Dans nos fiches de vocabulaire, nous transposons les verbes sous leur forme dite de l'”inaccompli” après la flèche “→” pour aider l’apprenant, car un verbe s’apprend toujours sous cette forme.
  • Les verbes sous leur forme dite de l'”inaccompli” se terminent toujours par le son “u”.

La forme atemporelle

La forme atemporelle est l’un des deux seuls temps que compte la langue japonaise. Elle sert à exprimer à la fois la notion du présent et du futur. Ainsi, que l’on veuille s’exprimer au présent ou au futur, la conjugaison sera la même, seul le contexte permettra de comprendre s’il s’agit de quelque chose de présent ou à venir. Par exemple, si l’on parle de demain on comprendra qu’il s’agit d’une action à venir, tandis qu’à l’inverse, si l’on parle d’aujourd’hui on comprendra que c’est une notion de présent.

Cependant, la conjugaison des verbes varie selon que la phrase soit négative ou affirmative, à la forme polie ou neutre. Dans cette leçon nous allons donc d’abord voir comment conjuguer les verbes à la forme atemporelle polie, en laissant la négation de côté pour la prochaine leçon.

– Les verbes godan

Pour conjuguer un verbe godan à la forme atemporelle polie, il suffit de remplacer la dernière syllabe en “u” par la syllabe équivalente en “i”, et d’y coller ます (masu) à la suite. Exemple :

 kiku → ききます kikimasu

Ici nous voyons que le dernier kana く (ku) et devenu き (ki), et que ます y a été collé à la suite.

Autre exemple :

 yobu → よびます yobimasu

.

– Les verbes ichidan

Pour conjuguer un verbe ichidan à la forme polie atemporelle, il suffit de remplacer le る (ru) final par ます (masu). Exemple :

 miru → みます mimasu

Ici nous voyons que le kana る a été supprimé et que ます vient le remplacer.

Autre exemple :

たべ taberu → たべます tabemasu

.

– Les verbes irréguliers

Comme nous l’avons vu plus haut, la langue japonaise ne compte que deux verbes irréguliers dont il faut apprendre les conjugaisons :

する suru → します shimasu

くる kuru → きます kimasu

Mise en pratique

Exemples complémentaires

すずきさんじてんしゃかいます Suzuki-san wa jitensha o kaimasu

Mr/Mme Suzuki achète un velo

たなかくんなかむらくんめがねさがしますか Tanaka-kun wa Nakamura-kun no megane o sagashimasu ka

Est-ce que Tanaka cherche les lunettes de Nakamura ?

わたしきものきます watashi wa kimono o kimasu

Je porte un kimono

やまださんきます Yamada-san wa kimasu

Mr/Mme Yamada vient

かれあそびます Kare wa asobimasu

Il joue

さいかわちゃんねます Saikawa-chan wa nemasu

Saikawa dort

Vocabulaire additionnel

じてんしゃ jitensha = vélo
めがね megane = lunettes
きもの kimono = kimono

かいます → かう kaimasu → kau = acheter
さがします → さがす sagashimasu → sagasu = chercher
¹ きます → きる kimasu → kiru = porter (un vêtement)
きます → くる kimasu → kuru = venir (verbe irrégulier)
あそびます → あそぶ asobimasu → asobu = jouer
¹ ねます → ねる nemasu → neru = dormir / se coucher

Attention à ne pas confondre le verbe ichidan きる avec le verbe irrégulier くる qui se conjuguent tous les deux de la même manière : きます

Cours de japonais